Vous avez sans doute déjà entendu parler des vertus aphrodisiaques du gingembre bio antioxydant naturel puissant.

Qu’en est-il en réalité ?

Commençons par définir le mot “aphrodisiaque” :

Wikipedia nous apprend que le terme aphrodisiaque est dérivé d’Aphrodite, la déesse de l’amour dans la mythologie grecque. “Aphrodisia” (latin pluriel) signifie plaisirs érotiques.
Aphrodisiaque se dit d’une substance qui stimule le désir et améliore les performances sexuelles. Les synonymes sont “excitant” pour le nom commun et “érotique” pour l’adjectif.
Plus largement, aphrodisiaque se dit de tout moyen, matériel ou imaginaire, capable de stimuler les capacités physiques et intellectuelles en vu d’accomplir des “records érotiques”.
De nombreux aliments sont considérés comme aphrodisiaque : gingembre, ginseng, piment, chocolat, huître, muscade, shiitaké, cannelle, safran, ail et oignon crus, cumin, cardamome, persil, curry, artichaut, truffe, asperge, champagne (en petite dose !), …

Le gingembre aphrodisiaque, info ou intox ?

Le gingembre aphrodisiaque, info ou intox ?

Qu’est-ce que le gingembre ?

Le gingembre est une grande plante herbacée vivace, d’une hauteur de 1,5 mètre. La partie utilisée est le rhizome, à savoir la partie souterraine. Il peut être récolté dès que les parties aériennes sont flétries. De par ces circonvolutions, cette racine, assez épaisse et de couleur beige, évoque la forme d’un petit être humain ou d’un animal.
Le gingembre est riche en amidon (60 %). Il contient aussi des protéines et des lipides (10 %) et une résine et 1 à 2,5 % d’huile essentielle très aromatique, légèrement poivrée et de saveur chaude et piquante. Son goût devient plus fort au fur et à mesure que la racine prend de l’âge.
Il contient surtout 40 à 70% de sesquiterpènes, molécules chimiques que l’on retrouve par exemple dans la citronnelle. La saveur piquante du gingembre est due aux gingérols.
Le gingembre est cultivé aujourd’hui principalement en Inde, en Jamaïque, au Niger, en Australie et en Chine. Il trouve ses origines en Chine et en Malaisie, il y a plus de cinq millénaires. Il était alors utilisé comme plante médicinale et condiment.

Les vertus du gingembre

Que ce soit en poudre, en capsule, confit, frais, en tisane ou en sirop, le gingembre est utilisé dans le monde entier car il aurait des vertus bénéfiques pour la santé. C’est la consommation de gingembre frais ou séché qui semble la plus efficace. Voici une liste des principales vertus du gingembre :
Antioxydants : les antioxydants protègent les cellules du corps des dommages causés par les radicaux libres. Ces derniers sont impliqués dans le développement des maladies cardiovasculaires, de cancers et d’autres maladies liées au vieillissement. Certains antioxydants du gingembre résisteraient même à la chaleur et pourraient être libérés durant la cuisson. Mais il sera toujours préférable de manger le gingembre cru, afin de préserver les enzymes et les vitamines.
Cependant, certaines molécules anti-cancéreuses ne se retrouvent en plus grande quantité dans le gingembre séché ou en poudre. Il est donc intéressant d’alterner gingembre séché et gingembre frais.
Digestion et nausées : le gingembre simule la sécrétion de la bile et de certains enzymes digestifs, ce qui permet une digestion plus rapide. Il protège aussi la muqueuse gastrique. Il faut toutefois en manger une quantité assez importante et quotidienne, à l’instar des populations indiennes ou chinoises, grandes consommatrices d’épices.
Le gingembre est efficace pour prévenir les nausées et vomissements liés au mal des transports, particulièrement sous forme de poudre. Il lutte également contre les nausées des femmes enceintes et des personnes ayant subi une opération chirurgicale.
Anti-inflammatoire : ce sont principalement les gingérols qui détiennent ces propriétés anti-inflammatoires. Ainsi, le gingembre peut être efficace particulièrement pour réduire les douleurs liés à l’arthrose et à l’arthrite. Il lutte aussi contre les douleurs gastriques.
Nutriments : le gingembre est une très bonne source de manganèse et de cuivre. Ces nutriments agissent de concert avec certains enzymes et ont des propriétés antioxydantes.
Anti-cholestérol : le gingembre est aussi reconnue pour faire baisser le taux de mauvais cholestérol et des triglycérides du sang.
Stimulant sexuel : c’est sans doute cette vertu aphrodisiaque qui est la plus connue pour le gingembre. Il faciliterait l’érection chez l’homme et le désir chez la femme. Cette réputation est-elle fondée ?

Le gingembre aphrodisiaque, vrai ou faux ?

Si vous cherchez des infos sur le gingembre aphrodisiaque, vous trouverez certainement un beau consensus à ce sujet : les vertus aphrodisiaques du gingembre n’ont jamais été prouvées. On parle d’effet placébo.
Cela m’amuse de constater que cette vertu soit mise à mal, alors que toutes les autres semblent mieux établies. Certaines peuvent même se targuer d’études scientifiques. Ce qui m’intéresse en l’occurrence, ce sont les résultats. Le gingembre est une épice appréciée dans le monde entier pour ses qualités gustatives, mais aussi pour son action sur la libido.
Il semble en effet que le gingembre stimule la circulation sanguine chez les hommes et les femmes. On lui reconnaît aussi une action vasodilatatrice sur les organes du petit bassin chez la femme.
Si vous êtes amateur de gingembre, vous avez peut-être constaté une sensation de chaleur et de bien-être vous envahir en mangeant des confiseries asiatiques (gingembre confit).
Je ne répèterai jamais assez que le plaisir et le bien-être sont d’abord liés à un état psychologique. Si vous êtes déprimé, il est fort probable que le gingembre ait peu d’effet bénéfique sur vous.
Notez aussi qu’il existe des qualités et des préparations très différentes de gingembre, selon les lieux de culture et les traitements chimiques. Le gingembre chinois, par exemple, est souvent traité au dioxyde de souffre. Ses vertus en sont forcément amoindries, voire inexistantes. Préférez le gingembre bio !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*