Boutique Biologiquement.comLe gingembre, une plante aux vertus multiples !

  Posté par gingembre       Laisser un commentaire
[Total : 1    Moyenne : 5/5]

Le jeûne purifie, il est un moyen efficace de nettoyage. Son action bénéfique s’exerce à trois niveau chez l’individu : le physique, le psychique et le spirituel (le gingembre bio antioxydant).

Le principe du premier repas, celui de la rupture du jeûne, le soir, est de pouvoir apaiser la sensation de soif et de faim. C’est ainsi qu’il doit être composé d’aliments riches en sucres afin de pouvoir donner suffisamment d’énergie à l’organisme et lui permettre de récupérer de la journée. Alors nous avons pensé vous proposer le gingembre, cette plante capable de vous redonner beaucoup de tonus.

Notons pour commencer que le gingembre est chaud au deuxième degré et humide au premier. Il est réchauffant, contribue à la digestion des aliments, assouplit modérément le ventre, débouche les obturations du foie occasionnées par le froid et l’humidité, combat l’obscurcissement de la vue causé par l’humidité s’il est mangé ou enduit sur les yeux. Il aide au coït, décompose les gaz gastro-intestinaux épais localisés dans les intestins et l’estomac.

Globalement, le gingembre convient au foie et à l’estomac froids. Pris en deux mesures avec du sucre et de l’eau chaude, il emporte les déchets visqueux et salivaires. Le gingembre fait partie des mastics qui décomposent et dissolvent le flegme.

Le gingembre acidulé est chaud et sec, attire le désir du coït, augmente le sperme, réchauffe l’estomac et le foie, contribue à la nutrition, dessèche le flegme qui prévaut dans le corps, développe la faculté de mémorisation et convient au foie et à l’estomac dédommagés par la consommation excessive de fruits.

Il abonnit la saveur des mets et repousse la nocivité des aliments épais et froids. Précisons en outre que le gingembre ou Zingiber officinale est une plante originaire d’Asie dont on utilise le rhizome en cuisine et en phytothérapie.

Bien qu’il soit surtout connu pour ses usages culinaires, ce rhizome possède également des vertus médicinales et donne une huile essentielle utilisée en parfumerie.

En effet, le rhizome de gingembre contient une oléorésine et une huile essentielle. Ses principaux composés chimiques sont le gingérol (à l’origine de sa saveur piquante), le zingiberène, le curcumène, le camphène, le bisabolène, le citral et le linalol. Or, le gingérol possède des propriétés anti-inflammatoires et antioxydants reconnus.

Le gingembre, une plante aux vertus multiples !
Le gingembre, une plante aux vertus multiples !

Les antioxydants sont des composés qui protègent les cellules du corps des dommages causés par les radicaux libres. Ces derniers sont des molécules très réactives qui seraient impliquées dans le développement des maladies cardiovasculaires, de certains cancers et d’autres maladies liées au vieillissement. Une quarantaine de composés antioxydants ont été découverts dans le gingembre. Certains d’entre eux seraient résistants à la chaleur et pourraient même être libérés durant la cuisson, ce qui pourrait expliquer l’augmentation de l’activité antioxydant du gingembre cuit.

En outre, le principal composé actif responsable du goût piquant du gingembre frais est le gingérol. Ses propriétés anti-inflammatoires et antioxydants sont bien connues et son potentiel anticancer est démontré in vitro. Durant la déshydratation du gingembre, les gingérols sont convertis en composés nommés shogaols. Ce groupe de composés se retrouve donc en plus grande quantité dans le gingembre séché ou en poudre que dans le gingembre frais. Une étude démontre que les shogaols pourraient protéger les cellules d’un composé impliqué dans le développement de la maladie d’Alzheimer. Les effets des différents composés antioxydants isolés du gingembre ont été observés in vitro ainsi que chez l’animal. Ce sont là des résultats prometteurs qui restent à être démontrés chez l’humain.

De même, plusieurs études ont évalué l’effet antiémétique (la capacité de prévenir ou d’arrêter les nausées et les vomissements) attribué au gingembre. D’abord, deux études révèlent que la consommation de 0,5 g à 1,5 g de gingembre en poudre (sous forme de capsules) pourrait être efficace pour traiter les nausées et les vomissements durant la grossesse. De plus, un méta analyse récente démontre que 1 g de gingembre en poudre (sous forme de capsules) serait plus efficace qu’un placebo pour prévenir les nausées et les vomissements après une chirurgie.

À titre de comparaison, 1 g à 2 g de gingembre en poudre équivaut à environ 10 g de gingembre frais. Finalement, la consommation de gingembre pourrait prévenir les nausées et les vomissements reliés au mal des transports, mais les preuves sont encore insuffisantes pour conclure à une efficacité probante.

À ce sujet, deux études n’ont pas vu d’effet antiémétique à la suite de la consommation de gingembre frais. Les gingérols et les shogaols contenus dans le gingembre joueraient un rôle dans l’effet antiémétique, en agissant entre autres sur la réduction des mouvements de l’estomac. À ce jour, la majorité des études randomisées ont été réalisées avec du gingembre en poudre (capsules) et en le comparant à un placebo.

Ainsi, il est difficile de déterminer si la consommation de gingembre frais, cristallisé ou en tisane, par exemple, pourrait procurer les mêmes effets. Que diriez-vous d’adopter le gingembre confit en guise de remède phytothérapique pour remplacer la cimétidine (Tagamet), la ranitidine (Azantac) et la famotidine (Pepcidac) ? Ne pensez-vous pas que son goût serait bien meilleur ?

Le gingembre est bien connu pour son activité anti-inflammatoire, mais il est remarquablement méconnu comme traitement végétal des ulcères. En effet, le gingembre contient 11 substances complexes dont les effets anti-ulcère ont pu être vérifiés scientifiquement. Ce sont par ordre décroissant d’importance : 6-shogaol, 6-gingérol, 8-shogaol, 8-gingérol, 10-gingérol, ar-curcumène, bétabisalène, 6-gingerdiol, bêtasesquiphellandrène, 6-gingerdione et 6-paradol.

Selon un herboriste, l’ingestion de gingembre confit au miel constitue un traitement de goût agréable pour soigner les ulcères.

Boutique Biologiquement.comLe gingembre aphrodisiaque, info ou intox ?

  Posté par gingembre       Laisser un commentaire
[Total : 0    Moyenne : 0/5]

Vous avez sans doute déjà entendu parler des vertus aphrodisiaques du gingembre bio antioxydant naturel puissant.

Qu’en est-il en réalité ?

Commençons par définir le mot “aphrodisiaque” :

Wikipedia nous apprend que le terme aphrodisiaque est dérivé d’Aphrodite, la déesse de l’amour dans la mythologie grecque. “Aphrodisia” (latin pluriel) signifie plaisirs érotiques.
Aphrodisiaque se dit d’une substance qui stimule le désir et améliore les performances sexuelles. Les synonymes sont “excitant” pour le nom commun et “érotique” pour l’adjectif.
Plus largement, aphrodisiaque se dit de tout moyen, matériel ou imaginaire, capable de stimuler les capacités physiques et intellectuelles en vu d’accomplir des “records érotiques”.
De nombreux aliments sont considérés comme aphrodisiaque : gingembre, ginseng, piment, chocolat, huître, muscade, shiitaké, cannelle, safran, ail et oignon crus, cumin, cardamome, persil, curry, artichaut, truffe, asperge, champagne (en petite dose !), …

Le gingembre aphrodisiaque, info ou intox ?
Le gingembre aphrodisiaque, info ou intox ?

Qu’est-ce que le gingembre ?

Le gingembre est une grande plante herbacée vivace, d’une hauteur de 1,5 mètre. La partie utilisée est le rhizome, à savoir la partie souterraine. Il peut être récolté dès que les parties aériennes sont flétries. De par ces circonvolutions, cette racine, assez épaisse et de couleur beige, évoque la forme d’un petit être humain ou d’un animal.
Le gingembre est riche en amidon (60 %). Il contient aussi des protéines et des lipides (10 %) et une résine et 1 à 2,5 % d’huile essentielle très aromatique, légèrement poivrée et de saveur chaude et piquante. Son goût devient plus fort au fur et à mesure que la racine prend de l’âge.
Il contient surtout 40 à 70% de sesquiterpènes, molécules chimiques que l’on retrouve par exemple dans la citronnelle. La saveur piquante du gingembre est due aux gingérols.
Le gingembre est cultivé aujourd’hui principalement en Inde, en Jamaïque, au Niger, en Australie et en Chine. Il trouve ses origines en Chine et en Malaisie, il y a plus de cinq millénaires. Il était alors utilisé comme plante médicinale et condiment.

Les vertus du gingembre

Que ce soit en poudre, en capsule, confit, frais, en tisane ou en sirop, le gingembre est utilisé dans le monde entier car il aurait des vertus bénéfiques pour la santé. C’est la consommation de gingembre frais ou séché qui semble la plus efficace. Voici une liste des principales vertus du gingembre :
Antioxydants : les antioxydants protègent les cellules du corps des dommages causés par les radicaux libres. Ces derniers sont impliqués dans le développement des maladies cardiovasculaires, de cancers et d’autres maladies liées au vieillissement. Certains antioxydants du gingembre résisteraient même à la chaleur et pourraient être libérés durant la cuisson. Mais il sera toujours préférable de manger le gingembre cru, afin de préserver les enzymes et les vitamines.
Cependant, certaines molécules anti-cancéreuses ne se retrouvent en plus grande quantité dans le gingembre séché ou en poudre. Il est donc intéressant d’alterner gingembre séché et gingembre frais.
Digestion et nausées : le gingembre simule la sécrétion de la bile et de certains enzymes digestifs, ce qui permet une digestion plus rapide. Il protège aussi la muqueuse gastrique. Il faut toutefois en manger une quantité assez importante et quotidienne, à l’instar des populations indiennes ou chinoises, grandes consommatrices d’épices.
Le gingembre est efficace pour prévenir les nausées et vomissements liés au mal des transports, particulièrement sous forme de poudre. Il lutte également contre les nausées des femmes enceintes et des personnes ayant subi une opération chirurgicale.
Anti-inflammatoire : ce sont principalement les gingérols qui détiennent ces propriétés anti-inflammatoires. Ainsi, le gingembre peut être efficace particulièrement pour réduire les douleurs liés à l’arthrose et à l’arthrite. Il lutte aussi contre les douleurs gastriques.
Nutriments : le gingembre est une très bonne source de manganèse et de cuivre. Ces nutriments agissent de concert avec certains enzymes et ont des propriétés antioxydantes.
Anti-cholestérol : le gingembre est aussi reconnue pour faire baisser le taux de mauvais cholestérol et des triglycérides du sang.
Stimulant sexuel : c’est sans doute cette vertu aphrodisiaque qui est la plus connue pour le gingembre. Il faciliterait l’érection chez l’homme et le désir chez la femme. Cette réputation est-elle fondée ?

Le gingembre aphrodisiaque, vrai ou faux ?

Si vous cherchez des infos sur le gingembre aphrodisiaque, vous trouverez certainement un beau consensus à ce sujet : les vertus aphrodisiaques du gingembre n’ont jamais été prouvées. On parle d’effet placébo.
Cela m’amuse de constater que cette vertu soit mise à mal, alors que toutes les autres semblent mieux établies. Certaines peuvent même se targuer d’études scientifiques. Ce qui m’intéresse en l’occurrence, ce sont les résultats. Le gingembre est une épice appréciée dans le monde entier pour ses qualités gustatives, mais aussi pour son action sur la libido.
Il semble en effet que le gingembre stimule la circulation sanguine chez les hommes et les femmes. On lui reconnaît aussi une action vasodilatatrice sur les organes du petit bassin chez la femme.
Si vous êtes amateur de gingembre, vous avez peut-être constaté une sensation de chaleur et de bien-être vous envahir en mangeant des confiseries asiatiques (gingembre confit).
Je ne répèterai jamais assez que le plaisir et le bien-être sont d’abord liés à un état psychologique. Si vous êtes déprimé, il est fort probable que le gingembre ait peu d’effet bénéfique sur vous.
Notez aussi qu’il existe des qualités et des préparations très différentes de gingembre, selon les lieux de culture et les traitements chimiques. Le gingembre chinois, par exemple, est souvent traité au dioxyde de souffre. Ses vertus en sont forcément amoindries, voire inexistantes. Préférez le gingembre bio !

Boutique Biologiquement.comGingembre aphrodisiaque : une longue histoire … d’amour

  Posté par gingembre       1 commentaire
[Total : 0    Moyenne : 0/5]

Avez vous remarqué le gingembre bio antioxydant naturel puissant ?

Il suffit dans une conversation entre amis que quelqu’un dise “Tiens, l’autre jour on est allé chez Pat et Isa, et ils avaient préparé un bon plat au gingembre” pour que quelqu’un demande “Et alors, comment s’est terminée la soirée ?”

Question souvent accompagnée de sourires entendus …

Le gingembre est sans nul doute l’aliment dont la réputation d’aphrodisiaque est la plus assise.

Si vous demandez à votre entourage de vous citer un aphrodisiaque, vous aurez une majorité de gingembre comme réponse. Votre entourage vous demandera également où vous voulez en venir … 🙂

Il faut dire que ça fait à peu près 5000 ans que le gingembre est apprécié et consommé. Ça a commencé en Chine et dans le sud de l’Inde.

Les marchands arabes l’ont introduit en occident au 1er siècle avant JC. Les romains citent les premiers ses qualités thérapeutiques, notamment digestives et anti-nauséeuses.

Le gingembre est toujours cultivé en Chine et en Inde mais aussi maintenant dans certains pays africains et asiatiques, en Australie, en Jamaïque et au Mexique.

Le gingembre, un aphrodisiaque très culinaire
Le gros avantage du gingembre par rapport à ses confrères aphrodisiaques, c’est qu’il peut être consommé dans des préparations culinaires.

Quel bonheur d’allier sexe et gastronomie, les deux plaisirs de la vie !

Si vous avez envie de faire un repas érotico-gastronomique, faites vous plaisir et râpez délicatement votre gingembre (ou ouvrez une gélule en deux pour mettre du gigembre en poudre) pour l’insérer dans une salade. Ou encore en plat principal pour un bon poulet au gingembre. Les poissons s’en accommodent aussi fort bien.

Gingembre aphrodisiaque : une longue histoire ... d'amour
Gingembre aphrodisiaque : une longue histoire … d’amour

L’efficacité du gingembre en tant qu’aphrodisiaque

Le gingembre est un bon exemple d’aliment dont on peut se poser la question de savoir de quelle façon il déclenche un effet aphrodisiaque.

En effet, le gingembre a:

Une forme évocatrice : un peu comme la mythique mandragore, le gingembre, de par ses circonvolutions, évoque facilement une forme humaine et ses membres. En y regardant bien on peut même trouver parfois quelques dépassements qui rappelleraient la forme d’un pénis bien placé.
Une réputation ancestrale : voilà qui favorise l’auto-suggestion.
Un pouvoir “épicé” : croquez un bout de gingembre frais. Sentez vous le feu qui envahit votre palais ? Caramba, ça pique ! Un plat relevé au gingembre et bien cuisiné aura des vertus de mise en chaleur évidente.
Un gout exotique : voilà une saveur exotique et réellement dépaysante. On se croirait en vacances, ça détend et ça donne envie de faire l’amour … comme en vacances …
Des propriétés aphrodisiaques intrinsèques ? Aucune étude scientifique n’a encore démontré que le gingembre était doté de composés aphrodisiaques. Il a été par contre prouvé une efficacité contre le mal des transports. Des transports ? Intéressant lorsque l’on sait le sens du mot “transports” en français érudit (les “transports amoureux”…).
Pour le dernier point on peut se dire que la science découvrira peut être un jour dans le gingembre les éléments qui justifient sa réputation aphrodisiaque.

Il nous semble que l’explication est sans doute ailleurs. A notre avis ce sont tous ces facteurs qui déclenchent l’effet aphrodisiaque du gingembre : sa forme, sa réputation, son pouvoir épicé, son coté exotique, peut être des composants aphrodisiaques. Tout cela fait un mélange détonant qui fait que l’esprit se prépare inconsciemment à quelque chose.

N’oublions pas non plus que le gingembre, de par son pouvoir épicé, a tendance à vous réchauffer. Vous mettant ainsi dans un état physique proche de celui de l’excitation sexuelle. Et c’est à notre avis ce qui explique en grande partie, pour nous, le pouvoir “aphrodisiaque” du gingembre.

Les autres propriétés du gingembre

Voici les autres propriétés du gingembre, bien utiles dans le cadre d’une relation sentimentale et aphrodisiaque …

Le gingembre a été réellement efficace pour vous et vous avez été tellement vigoureux que votre partenaire, épuisée, en a eu la nausée ?

Ça tombe bien, le gingembre est efficace pour les problèmes de nausées de toutes sortes. On dit, en langage médical, qu’il est antiémétique : il calme les nausées et les vomissements, notamment pour le mal des transports (tiens tiens, encore les transports …).

Sortez donc le gingembre de votre table de nuit où vous l’avez dissimulé et faites le croquer par votre partenaire. Ses nausées disparaitront et pour vous remercier de votre attention, nul doute qu’elle remette ensuite le couvert !
Vous avez été tellement ardent dans vos galipettes que votre partenaire est tombée enceinte ?

Les nausées de la grossesse sont là et le gingembre est également indiqué pour ces nausées là. Achetez du gingembre en quantité et offrez en tous les matins à votre compagne. Si vous voulez qu’elle enfante dans la douleur, ne lui en offrez pas.
Les orgasmes que vous avez procurés à votre partenaire ont été tellement forts qu’elle en a mal au ventre ?

Hum, elle commence à devenir un peu embêtante quand même. Sachez que le gingembre est efficace pour les douleurs gastriques et la digestion. A vous de voir si vous en donnez à votre partenaire.
Vous êtes tombé sur une souffreteuse qui a des problèmes d’arthrite ou des douleurs rhumatismales ?

C’est fort gênant pendant l’acte, envoyez lui une caisse de gingembre par Chronopost. Le gingembre est réputé pour calmer ces pathologies.
Elle n’est pas souffreteuse mais est adepte du bio et ne cesse de chercher des aliments avec des antioxydants ? Préparez lui des diners à base de plats au gingembre, le gingembre est rempli d’antioxydants.

Cela représente 4 avantages majeurs :

si vous arrivez à la supporter toute votre vie, elle vieillira bien (effet anti-oxydant)

Elle vous sera reconnaissante et vous remerciera par d’ardentes parties de jambes en l’air (effet aphrodisiaque par ricochet du gingembre)

Elle sera une tigresse au lit (effet aphrodisiaque direct du gingembre)

Vous serez un tigre au lit (effet aphrodisiaque direct du gingembre)

Comment se servir du gingembre en tant qu’aphrodisiaque ?

Avant tout, nous vous déconseillons fortement, messieurs, d’utiliser un bout de gingembre comme d’un sextoy, votre partenaire n’apprécierait pas … A moins qu’elle ne soit gingembrophile.

Non, l’utilisation du gingembre comme aphrodisiaque est beaucoup plus simple

Vous allez au marché, vous vous arrêtez chez un marchand de primeur, vous repérez un rhizome de gingembre à l’aide des photos de cette page que vous avez imprimé, vous l’achetez.
Vous rentrez chez vous. Ouf, personne ne vous a vu car vous cachiez la plante obscène dans une valise à double-fond. Vous êtes dans votre appartement. Vous pouvez retirer les lunettes noires et la fausse barbe que vous portiez chez votre marchand de primeurs habituel.
Vous vous saisissez d’un épluche-légume (aussi appelé économe) et vous enlevez la peau brunâtre du gingembre. Ne vous coupez pas un doigt au passage, ça peut toujours être utile pendant l’amour. Surtout si vous n’êtes pas sensible au pouvoir aphrodisiaque du gingembre …
Vous râpez ensuite le gingembre à l’aide d’une râpe. Précisons, car nous avons reçu de nombreux mails à ce sujet, qu’il faut râper le gingembre avec une râpe de cuisine, la râpe à bois étant d’une efficacité nulle pour le râpage du rhizome de gingembre.
Vous jetez en pluie le gingembre râpe dans une préparation culinaire : viande, poisson, salade exotique. L’idéal étant de le mettre dans un curry de poulet ou d’agneau. La jeune femme appréciera également que vous ayez fait la cuisine.
Vous voilà prêt pour une longue nuit d’amour enflammée car le curry de poulet gingembré commence déjà à faire effet sur vous … et sur elle …
Hummm … ça vous semble compliqué tout ça et vous n’avez pas envie de raper du gingembre pour le mettre dans vos plats ? Ou bien encore vous n’aimez pas trop le gout du gingembre ? Vous pouvez aussi tout simplement consommer le gingembre en gélules. Nous vous en proposons sur notre espace boutique.

Boutique Biologiquement.comGingembre aphrodisiaque

  Posté par gingembre       Laisser un commentaire
[Total : 0    Moyenne : 0/5]

Il parait que le gingembre bio antioxydant naturel puissant aurait des propriétés aphrodisiaques! Mythe ou réalité ?

Nous tenterons de faire la lumière sur la question. Le gingembre et d’abord et avant tout une racine utilisée dans l’alimentation et la médecine traditionnelle, en Chine et dans le sud de l’Inde.

Le gingembre est réputé pour ses valeurs curatives. Troubles de la digestion ou nausées pendant la grossesse, le gingembre vous soulage. De plus, si vous avez des douleurs de rhumatisme, le gingembre possède en effet des vertus antiémétiques et agit comme antioxydant.

Gingembre aphrodisiaque
Gingembre aphrodisiaque

Gingembre : L’aphrodisiaque le plus connu

Sa réputation d’aphrodisiaque vient du fait qu’en mangeant du gingembre, vous aurez une impression de chaleur. En effet, ce végétal est composé de zingerone et du paradol, deux composants chimiques qui lui attribuent ce sentiment de chaleur et de picotement.

Le gingembre est reconnu pour ses vertus en cas d’asthénie sexuelle, baisse de libido et baisse du désir. Ceci dit, les études cliniques n’ont démontré aucune diagnostique révélatrice sur cette matière. Ses propriétés d’aphrodisiaque naturel seraient un placebo ou un mythe sur les idées reçues.

Gingembre, ginseng, bois bandé, tous ces végétaux sont perçus comme des aphrodisiaques. Il est d’autant plus commun de nos jours de retrouver des aliments à effet aphrodisiaque dans notre alimentation, comme le chocolat, les huitres, les épices en général.

Baisse de libido : Alternative autre que le gingembre

Au lieu de favoriser une alimentation riche en gingembre, optez plutôt pour un repas équilibré. Cela vous aidera à faire le plein d’énergie et rester en bonne santé. La santé étant capitale, elle joue sur l’humeur d’une personne, donc, prenez soin de l’harmonie de votre corps. De plus, de nombreuses mutuelles santé rembourse convenablement les visites gynécologiques, alors profitez en pour une consultation professionnelle.

Boutique Biologiquement.comLe gingembre est-il bon pour vous?

  Posté par gingembre       Laisser un commentaire
[Total : 0    Moyenne : 0/5]

Son goût piquant, chaud et tonique, est bien connu des amateurs de cuisine exotique. Sa réputation de produit aphrodisiaque aussi… bien qu’elle ne soit probablement pas méritée. Mais savez-vous que le gingembre est bon pour votre santé, et comment vous pouvez en bénéficier ?

Le gingembre et ses atouts santé

Le bienfait le mieux documenté du gingembre, c’est sa capacité à diminuer les nausées et les vomissements. Même si elles ne sont pas parfaites, des études scientifiques semblent indiquer que le gingembre peut aider à combattre ces symptômes en cas de grossesse ou après une opération. Certaines études scientifiques semblent aussi montrer que le gingembre serait efficace contre les inflammations et les douleurs, mais elles ne sont pas très convaincantes. Les vertus anti-cancer du gingembre, quant à elles, sont en train d’être explorées.

Gingembre : des utilisations traditionnelles nombreuses et variées

Cependant, les atouts du gingembre ne s’arrêtent pas là pour les adeptes des médecines douces ou alternatives. Ce rhizome est en effet un ingrédient extrêmement important dans la médecine chinoise, où il est utilisé pour apporter du yang (chaleur, énergie). Il est employé pour contrer les refroidissements, la toux et les grippes intestinales. Chez nous, le gingembre sous forme de cataplasme est traditionnellement utilisé contre les douleurs articulaires.

Le gingembre est-il bon pour vous?
Le gingembre est-il bon pour vous?

Le gingembre contient-il des nutriments utiles ?

Le gingembre est très riche en antioxydants (que l’on appelle gingérols, shogaols et zingérones), qui lui confèrent la plupart de ses vertus, y compris les éventuels bénéfices anticancer qui sont en train d’être explorés. Mais il ne faut pas oublier que les quantités de gingembre que nous consommons chaque jour sont réduites, voire très réduites ; donc mangez-en comme vous voulez, et la conscience tranquille, mais n’en attendez pas de miracles…

Comment manger du gingembre ?

Si vous voulez bénéficier des bienfaits du gingembre, n’hésitez pas à en glisser dans vos plats ; vous trouverez d’ailleurs sur ce site de nombreuses recettes à base de gingembre. Mais si vous cherchez une action plus ciblée, contre les nausées de la femme enceinte ou le mal de transports par exemple, pensez à le consommer sous forme de gélules vendues en pharmacie. Une tisane vous permettra de bénéficier à la fois de ses vertus et de son goût chaud et piquant : râpez un petit morceau de gingembre (d’un centimètre de large environ) dans une tasse d’eau bouillante, attendez quelques minutes et dégustez. La dose de gingembre dépend de vos préférences, mais veillez tout de même à ne pas dépasser deux grammes de gingembre séché, ou dix grammes de gingembre frais par jour. Au-delà, c’est votre estomac qui risque de flancher.

Et comme pour tous les remèdes naturels, il faut prendre certaines précautions. Si vous vous soignez avec du gingembre, n’oubliez pas de le mentionner à votre médecin lors de votre prochaine visite. Consultez rapidement si les symptômes ne disparaissent pas.

Boutique Biologiquement.comLe gingembre, que de bienfaits pour la santé humaine

  Posté par gingembre       Laisser un commentaire
[Total : 0    Moyenne : 0/5]

Le gingembre bio antioxydant naturel puissant, un condiment utilisé en médecine traditionnelle

En Inde et en Chine, le gingembre est utilisé depuis des milliers d’années en médecine traditionnelle. Son goût et son odeur piquants apportent notamment chaleur et énergie, ce dont on a besoin contre un refroidissement. Cette chaleur est également efficace en cas de douleurs articulaires ou de rhume. Pour ce dernier cas, il est préférable de consommer du gingembre dès les premiers symptômes pour profiter pleinement de ses vertus. À l’origine de son goût si particulier, le gingérol possède, par ailleurs, des vertus antioxydantes. Véritable plante médicinale et exhausteur de goût, il ne faut pas hésiter à en consommer régulièrement.

Le gingembre, que de bienfaits pour la santé humaine
Le gingembre, que de bienfaits pour la santé humaine

Les bienfaits du gingembre sur la digestion

Au-delà de sa réputation d’aphrodisiaque et de stimulant sexuel, le gingembre aurait aussi des effets bénéfiques sur la digestion. Il permettrait notamment de stimuler la digestion et de soulager les troubles digestifs. De ce fait, pour les personnes souvent victimes d’une crampe d’estomac, en consommer ne peut qu’être bénéfique ! D’autre part, la consommation de gingembre est vivement conseillée aux femmes enceintes, car ce rhizome permet de lutter contre les nausées désagréables du matin, une vertu reconnue par l’Organisation Mondiale de la Santé en 1999. Et aucun effet secondaire n’est à craindre.

Consommation et utilisation du gingembre

Le gingembre peut être consommé quotidiennement. Il ne faut donc pas hésiter à en mettre dans vos plats, sans dépasser 10 g de gingembre frais par jour. Ce condiment peut néanmoins être consommé de différentes manières. Pour profiter de ses vertus de manière ponctuelle ou si vous n’avez pas particulièrement envie d’en utiliser en cuisine, il reste toujours l’alternative des gélules que vous trouverez en pharmacie. Une bonne tisane parfumée au gingembre est aussi succulente. Pour cela, utilisez du gingembre frais râpé. Pour adoucir le goût de la tisane, vous pouvez y ajouter du miel. Enfin, on peut également extraire de l’huile de cette racine et l’utiliser en massage. Cela permet une action ciblée, comme le traitement d’une arthrite douloureuse.

Boutique Biologiquement.comLe gingembre antioxydant naturel puissant

  Posté par gingembre       Laisser un commentaire
[Total : 0    Moyenne : 0/5]

Le gingembre bio antioxydant naturel puissant est bien connu en cuisine orientale pour épicer soupes ou currys : ses vertus ne sont pourtant pas uniquement gustatives, il possède bien d’autres qualités qui en font un apport très bénéfique pour la santé en général. Quels sont ses bienfaits et comment en profiter ?

Plante tropicale utilisée de tous temps, en particulier dans la médecine ayurvédique, le gingembre est redécouvert depuis quelques années dans nos cuisines occidentales. On se sert de sa partie souterraine, une racine constituée de rhizomes : ces derniers peuvent être transformés en poudre, et servir ensuite à la fabrication de différents produits, gélules, comprimés, etc.

Originaire de l’Inde, il est aujourd’hui cultivé dans toute l’Asie, mais aussi en Océanie et aux Antilles, au Brésil et dans certains pays d’Afrique comme le Sénégal et la Sierra Leone.

Le gingembre possède des propriétés antioxydantes ( quarante molécules de ce type au total ! ) et favorise donc la lutte contre le vieillissement, retardant l’apparition de dysfonctionnements cardiovasculaires et de certains cancers. L’intérêt supplémentaire est que certains de ces antioxydants résistent à la cuisson, et sont même activés par la chaleur.

Le gingembre antioxydant naturel puissant
Le gingembre antioxydant naturel puissant

Il semblerait aussi que les composants du gingembre aient une influence semblable à celle de l’aspirine sur la prostaglandine, et soulageraient de ce fait les migraines. Il lutte également que les douleurs de l’arthrite, grâce à ses propriétés anti-inflammatoires.

Un autre pouvoir avéré du gingembre est son effet antiémétique : il prévient et diminue nausées et vomissements, tant chez la femme enceinte que dans le mal des transports. Comme d’autre part il stimule la sécrétion de bile, il facilite la digestion.

Il est aussi recommandé en cas de fatigue pour ses vertus tonifiantes, ainsi que pour lutter contre les ballonnements et la diarrhée.
Enfin, il représente une source non négligeable de manganèse quand il est moulu.

Quant à ses vertus aphrodisiaques, sans doute viennent-elles du fait de ses propriétés toniques qui sans doute peuvent s’étendre au domaine sexuel …
Toutes ces vertus ne peuvent que vous encourager à consommer cet épice à la saveur citronnée. Comment le préparer pour l’apprécier à sa juste valeur ?

Frais, vous pouvez le râper ou le hacher menu et en parsemer vos salades, ragoûts, soupes, currys, mais aussi en ajouter à votre thé ou dans une tisane. Au moment de l’acheter, choisissez-le ferme, brun clair, avec une chair juteuse et parfumée.
Confit, il parfumera délicatement vos gâteaux ou autres desserts variés.
Moulu, il constitue un assaisonnement pour le pain, les soupes et les pâtisseries.
Au Japon, on se sert aussi du gingembre mariné pour se rafraîchir la bouche entre deux sushis.
Pensez aussi à l’utiliser au cours d’un régime sans sel car il relève agréablement les plats.

Vous pouvez aussi le trouver sous forme de comprimés, gélules, jus ou tisane, dans les pharmacies ou magasins bio. Et bientôt, vous ne pourrez plus vous en passer !

Boutique Biologiquement.comLes vertus du gingembre antioxydant naturel puissant

  Posté par gingembre       Laisser un commentaire
[Total : 0    Moyenne : 0/5]

C’est une plante tropicale qui vient d’Orient. Elle est la pierre d’angle de la médecine ayurvédique. Dans le passé, les Grecs la recommandaient pour lutter contre les problèmes digestifs. Plus tard, ce sont ses vertus dynamisantes qui sont mises en avant…

De tout temps cette racine fut utilisée comme une plante médicinale. C’est sa partie souterraine, sa racine qui est exploitée. Elle est constituée de rhizome (c’est la partie noueuse et charnue de la plante). Ce dernier est lavé puis séché et réduit en une fine poudre qui donnera l’épice que nous consommons le plus généralement.
Cette poudre est l’une des matières premières d’une multitude de produits dits « minceurs », gélules et compagnie… Les racines ou rhizomes sont déterrés 11 mois après la plantation des graines. Ils sont cultivés en Inde, Chine et en Australie (pour ne citer qu’eux) où l’on apprécie particulièrement la saveur piquante et subtilement citronnée du gingembre.

Les vertus du gingembre antioxydant naturel puissant
Les vertus du gingembre antioxydant naturel puissant

Les bienfaits du gingembre :

Des études scientifiques sérieuses ont prouvé ses vertus antioxydantes. Il faut savoir que les antioxydants sont des particules qui permettent au corps de se défendre contre les radicaux libres. Ces radicaux libres sont des particules qui participeraient à l’apparition des troubles cardiovasculaires, de cancers et de pathologies liées au vieillissement.
Le gingembre ne contient pas moins de quarante molécules antioxydantes. Certaines sont très résistantes et survivent à la chaleur. On dit même que certaines seraient révélées lors de la cuisson. La poudre de gingembre est en troisième place en ce qui concerne sa richesse en antioxydants, troisième sur plus de mille aliments…
Si on désire accentuer les vertus anti-vieillissement du gingembre, on peut l’associer à l’oignon et à l’ail. En effet, leur association crée une synergie entre leurs différents composés antioxydants, qui boosterait leurs potentiels individuels… On peut soulager, grâce au gingembre, les migraines.
Car le gingembre et ses composants agissent sur la même hormone que l’aspirine, la prostaglandine et en réduisent l’inflammation.
Le Dr Srivastava, un danois à la renommée mondiale, a préconisé la prise régulière de gingembre pour lutter contre l’arthrite.
Le gingembre lutte aussi efficacement contre les troubles digestifs, ballonnements, nausées, etc.

Le gingembre aphrodisiaque ?
Plusieurs corps scientifiques se sont penchés sur le problème, c’est-à-dire, sur le prétendu effet « viagra » du gingembre. En conclusion de ces recherches, certains scientifiques s’accordent pour dire que le gingembre peut être utile pour aider les personnes de plus de trente ans dans leur vie sexuelle…
Dans le passé, ses prétendues vertus aphrodisiaques amenèrent le Portugal à en développer la culture. Actuellement, dans les pays du Maghreb, on utilise encore le gingembre pour raviver la flamme amoureuse. Et au Sénégal, les femmes s’entourent le bassin d’une ceinture faite de gingembre pour exciter leur mari.
On pense que ces légendes et croyances populaires viennent de la forme phallique de la racine. Plus sérieusement, son action vasodilatatrice agit sur les organes du bassin et ses vertus reconstituantes sont reconnues pour apporter vigueur et dynamisme à ceux qui en manquent. Mais pour en bénéficier, il faut consommer le gingembre cru.

Boutique Biologiquement.comLes Vertus Antioxydantes Du Gingembre

  Posté par gingembre       Laisser un commentaire
[Total : 0    Moyenne : 0/5]

On lui prête toutes sortes de vertus. On le dit aphrodisiaque et amincissant miracle… Mise au point sur les véritables bienfaits du gingembre bio antioxydant naturel puissant.

Des études scientifi ques sérieuses ont prouvé les bienfaits antioxydants du gingembre. Les antioxydants sont des particules qui permettent au corps de se défendre contre les radicaux libres, explique le Dr Comalchand Radhakissoon, spécialiste en médecine ayurvédique.

Ces radicaux libres sont des particules qui participeraient à l’apparition de troubles cardiovasculaires, de cancers et de pathologies liées au vieillissement, ajoute-t-il.

D’autre part, si on désire accentuer les vertus antivieillissement du gingembre, on peut l’associer à l’oignon et à l’ail.

En effet, leur association crée une synergie entre leurs différents composés antioxydants, qui améliorerait leurs potentiels individuels… On peut aussi soulager les migraines, grâce au gingembre.

Car ses composants agissent sur la même hormone que l’aspirine, la prostaglandine et en réduisent l’infl ammation. Pour sa part, le Dr Srivastava, un médecin danois de renommée mondiale, préconise la prise régulière de gingembre pour lutter contre l’arthrite.

Les Vertus Antioxydantes Du Gingembre
Les Vertus Antioxydantes Du Gingembre

Huile essentielle

Le gingembre est aussi utilisé dans des huiles essentielles pour plusieurs maux. Le Dr Ramalingum Muraludharan, médecin ayurvédique de Kerela, exerçant au Lotus Ayurvedic Wellness & Health Care Centre, Quatre-Bornes, estime que des massages par des professionnels avec de l’huile essentielle de gingembre peuvent guérir plusieurs pathologies telles que l’arthrite, le rhumatisme, les douleurs musculaires et les entorses.

Le gingembre est utilisé en aromathérapie, comme tonique digestive, tonique sexuelle, aphrodisiaque, antalgique, antispasmodique (crampes ou spasmes de l’intestin ou de l’utérus). Il est aussi indiqué en cas de constipation, de colique, de diarrhée, de nausée, de mal des transports (voyage), d’impuissance sexuelle, de grippe, de sinusite, de rhume et de toux.

Utilisations

Le Dr Ramalingum donne quelques conseils sur l’utilisation de l’huile de gingembre, en précisant qu’il est nécessaire de suivre les recommandations d’un médecin et de lire attentivement les précautions d’emploi.

Pour lutter contre l’arthrite, le rhumatisme, les douleurs musculaires et les entorses, il recommande de mélanger 1 à 1,5 % d’huile essentielle de gingembre avec de l’huile végétale et d’appliquer et/ou de masser localement.

Contre la fatigue sexuelle, il suffi t de consommer les huiles essentielles de gingembre, de cannelle et de Ylang Ylang. Mélanger 5ml de chacune de ces huiles dans un fl acon et absorber deux gouttes de ce mélange bien diluées dans du miel et dans un corps gras le soir.

Pour la nausée et le mal des transports, il est indiqué d’avaler une goutte d’huile essentielle de gingembre, diluée dans du miel, une heure avant le départ et d’inhaler l’odeur de l’huile de gingembre toutes les 30 minutes pendant le voyage.

Contre-indications

Comme pour beaucoup de médicaments, il y a des contre-indications. L’utilisation d’huile essentielle de gingembre est strictement interdite pour la femme enceinte ou allaitante, pour les bébés et les enfants.

L’huile essentielle de gingembre peut irriter les peaux sensibles. C’est la raison pour laquelle, l’avis d’un médecin est nécessaire.

Le gingembre peut être consommé frais ou en capsules

Il est avant tout reconnu pour ses propriétés tonifi antes, stimulantes et revitalisantes. Il est donc recommandé en cas de fatigue, de manque de tonus, de vitalité et d’énergie.

C’est une carminative effi cace qui aide à expulser les gaz intestinaux et à lutter contre les spasmes douloureux. On l’utilise pour réduire les fl atulences et les ballonnements mais aussi en cas de diarrhées chroniques.

Digestif, il stimule la production de bile, ce qui facilite la digestion et combat l’insuffi sance pancréatique. Il a une action anti-infl ammatoire, antibactérienne, antiseptique et antimicrobienne.

Le gingembre est effi cace comme fébrifuge, antiseptique, analgésique et expectorant. C’est pourquoi on le retrouve souvent dans les remèdes contre la fi èvre, les maladies infectieuses, les bronchites, la toux, la grippe et les maux de gorge.

Il soulage les problèmes circulatoires, baisse le taux de cholestérol, de triglycérides sanguins, d’acide gras et de phospholipides. Plusieurs synthèses récentes de recherches médicinales fournissent des données probantes démontrant que le rhizome ou la racine de gingembre permet de réduire ou de soulager la nausée de grossesse et la nausée post-opératoire.

Nutriments importants

Le gingembre moulu est une excellente source de manganèse pour la femme et une bonne source pour l’homme, leurs besoins étant différents. Le manganèse agit comme cofacteur de plusieurs enzymes qui facilitent une douzaine de différents processus métaboliques et participe à la prévention des dommages causés par les radicaux libres.

Cru, le gingembre est une source de cuivre, constituant de plusieurs enzymes. Le cuivre est nécessaire à la formation de l’hémoglobine et du collagène (protéine servant à la structure et à la réparation des tissus) dans l’organisme.

Boutique Biologiquement.comLe gingembre bio soulage différents maux

  Posté par gingembre       Laisser un commentaire
[Total : 0    Moyenne : 0/5]

Depuis 6000 ans, le gingembre bio antioxydant naturel puissant (Zingiber officinalis) est utilisé en Asie, pour soulager différents maux tels que rhume, maux de tête, toux, grippe, nausées, maux d’estomac, d’arthrite et douleurs musculaires. Il fait également baisser le taux de cholestérol et des triglycérides dans le sang. Aussi sera-t-il très utile après les agapes de fin d’année.

Le gingembre bio soulage différents maux
Le gingembre bio soulage différents maux

Cultivé dans toutes les régions chaudes de la planète, il en existe plusieurs sortes :

* l’australien, à saveur nettement sucrée et citronnée, est souvent utilisé pour en faire du gingembre confit.

* le jamaïcain : son arôme est plus fin, il est consommé frais en cuisine ou dans des cocktails.

* l’africain du Nigeria et du Sierra Leone, plus fort, il possède une puissante saveur camphrée. Il sert essentiellement à la production industrielle qu’elle soit pour l’élaboration d’huile essentielle, d’arôme alimentaire, ou bien encore, en parfumerie.

* l’indien, à la saveur agréablement citronnée est destiné majoritairement à l’exportation.

* le chinois : mieux vaut l’éviter ! Ses rhizomes sont normalement écartés de nos marchés du fait qu’ils sont traités au dioxyde de soufre.

Principes actifs

La partie utilisée contrairement à une idée répandue n’est pas une racine, bien qu’elle soit souterraine, c’est le rhizome évoqué ci-dessus, lequel contient une quarantaine d’antioxydants, protégeant le corps des dommages causés par les radicaux libres. A ce titre, il fait partie des 14 végétaux frais les plus riches en antioxydants sur le marché avec le brocoli, le curcuma, les choux de Bruxelles. Certains mêmes seraient libérés au moment de la cuisson, alors n’hésitons plus à le cuisiner !

En ce qui concerne ses effets sur la digestion, il ressort que le gingembre pourrait stimuler la sécrétion de bile et stimuler l’activité de plusieurs enzymes digestives entraînant une meilleure digestion. Toutefois, il faut chercher des recettes culinaires venues d’Asie pour nous permettre d’en consommer suffisamment.
Par ailleurs, qu’il s’agisse de mal des transports, des nausées de début de grossesse, et plus récemment contre celles provoquées par la chimiothérapie, les résultats sont assez inégaux. Alors pourquoi ne pas essayer ?

A titre indicatif, de 0,5 g à 1,5 g de gingembre en poudre (sous forme de capsules) pourrait être efficace pour traiter les nausées et les vomissements durant la grossesse.

Diverses formes

de consommation :
poudre, sèche, fraîche
Consommé sous forme sèche, le gingembre aurait des vertus anti-inflammatoires, contre l’arthrite notamment et sur la prévention des douleurs inflammatoires chroniques.

* Moulu, le gingembre, est une bonne source de manganèse indispensable au bon fonctionnement du système respiratoire et du cerveau, transporté par le sang pour atteindre le foie, les reins, le pancréas et les glandes endocrines, tant pour l’homme que pour la femme, cerveau et système respiratoire.

* Le gingembre cru est une excellente source de cuivre. Constitué de plusieurs enzymes, ce dernier est nécessaire à la formation de l’hémoglobine et du collagène (protéine servant à la structure et à la réparation des tissus) dans l’organisme. Plusieurs enzymes contenant du cuivre contribuent également à la défense du corps contre les radicaux libres.

Conservation

* Au réfrigérateur : Pour évitez qu’il ne moisisse conservez le sur une grille plutôt que dans le bac à légumes.
* Au congélateur : Coupez-le en petits tronçons que vous utiliserez à mesure. Il conviendra alors aussitôt de le râper car il ramollit lorsqu’il est dégelé.

Une recette personnelle

Pour deux personnes :
350grs de champignons de Paris
20 cl de crème fraîche
2 rondelles de gingembre
Sel, poivre 5 baies, curry
Faites revenir les champignons débarrassés de leur peau, puis videz l’excédent d’eau.
Versez la crème fraîche dans la poêle, poivrez, salez à votre goût. Ajoutez le curry et les 2 rondelles de gingembre. Remuez puis Laissez mijoter quelques minutes avant de servir (avec du riz par exemple).

Le truc en +

La synergie créée par la consommation d’oignon, d’ail et de gingembre en même temps, décuple les effets antioxydants de ces ingrédients pris individuellement. Pensez-y dans vos recettes.

Astuce

Frotter une rondelle de gingembre sur les tempes fait disparaître un mal de tête rapidement.

Contre-indication

Avant une anesthésie, lorsque l’on suit un traitement pour des problèmes cardiaques, mieux vaut éviter une trop grande consommation de gingembre.

Vertus aphrodisiaques ?

Et bien… ses vertus n’ont jamais été scientifiquement démontrées bien qu’elles ne soient pas complètement imaginaires. En effet, sa consommation a une influence sur la circulation sanguine. Alors pourquoi pas ? En tout état de cause, votre meilleur aphrodisiaque, c’est votre partenaire et l’attention que vous vous portez l’un et l’autre.