Le gingembre bio antioxydant naturel puissant est une plante herbacée à port de roseau d’environ 1,50 m de haut.

Il se caractérise par un gros rhizome (tige souterraine) charnu entouré d’une enveloppe dure, présentant des nodosités. Deux types de tiges proviennent de ce rhizome. Les premières portent des feuilles vertes, alternes, étroites, longues de 20 cm. Celles du second type, plus courtes, sont des tiges florifères se terminant par un épi de fleurs tachetées de jaune et pourpre, entourées de longues bractées (feuilles modifiées) vertes bordées de jaune. Les fruits sont des capsules. En culture, la reproduction se fait par repiquage d’éclats des rhizomes pourvus d’un bourgeon. Mis en place au printemps, les rhizomes sont récoltés en automne.

Le gingembre se conserve assez longtemps mais sa saveur diminue avec le temps pour gagner en piquant. Le mieux est donc de consommer les rhizomes frais. Réputé pour son pouvoir revitalisant, il est également très bon pour soulager les maux d’estomac et les nausées des femmes enceintes (frotter la racine sur un peu de pain le matin…). Il est antiseptique, antibactérien, soulage les maux de tête, les rhumatismes… C’est une véritable star de la médecine asiatique et de la gastronomie!

Cultiver le gingembre bio

Cultiver le gingembre bio

Conseils de plantation et de culture: Une racine pour démarre, et oui, c’est bête comme chou.
Pas besoin de courir rapidos en Chine, il s’en trouve dans presque tous les supermarchés. Mais le mieux reste de se le procurer dans une boutique bio, pour être sûr de partir sur un produit exempt de substances chimiques. Choisir une racine “prête à planter”, celle qui semble la plus vigoureuse. Evitez à tout prix les racines toutes flétries et rabougries après quatre mois de présence sur l’étalage. Préférez plutôt une racine bien charnue dont quelques petites pousses tentent timidement une approche.

Plantation et culture
Comme pour la plantation de l’ananas, il y a deux écoles. Celle de laisser le rhizome de gingembre faire ses racines dans un verre d’eau à l’ombre (mais néanmoins tempéré), soit le mettre directement en terre au beau milieu de votre potager chinois (en surface, sans l’enfoncer totalement) et attendre que les pousses vertes à l’extrémité de la racine se développent. Le rhizome formera alors de jolies tiges qui fleuriront peut-être…, je conseille de le cultiver comme un dahlia, dans de la terre de bruyère, ou de le démarrer dans une véranda pas trop chaude.

Pour mettre toutes les chances de son côté et être sûr de pouvoir profiter des qualités gustatives de son gingembre, prévoir un terreau léger et très bien drainé. Mélange terreau/ terre de jardin peu calcaire + fumier complètement composté à l’abri cet hiver. Si une culture en pot est envisagée, un récipient relativement grand et profond, un pot évasé (genre jardinière) pour le laisser s’étaler et bien profond: c’est préférable pour faciliter la croissance des racines.

Cette plante tropicale vivace adore la chaleur (25°C) et une humidité constante. Il faut toutefois éviter de trop arroser avant que le gingembre n’ait vraiment fait racine de peur de le voir pourrir sur place. Ce n’est qu’une fois les tiges bien montées que l’on peut arroser à tout va. Tant qu’il a du soleil et un peu d’eau, il a l’air d’être heureux… et pousse presque comme du bambou. Une connaissance l’a installée en terreau riche + sable, au chaud au dessus d’un radiateur, recouvert d’un sachet plastique; il a germé en 2 semaines, puis a très vite grandi; finalement, elle a dû le transplanter dans un pot de 20 cm au bout d’un mois. Il fait maintenant 80 cm (en 3 mois) et n’arrête pas de faire de nouvelles pousses; j’espère le voir fleurir un jour.

Récolte et dégustation
9 à 10 mois après plantation, lorsque les parties vertes se dessèchent, on peut déterrer une partie des rhizomes et les employer à la consommation. Pour obtenir du gingembre plus jeune et plus citronné, on peut le récolter après 5 ou 6 mois seulement. Si l’on souhaite fragmenter ses rhizomes pour plantation, il faut veiller à ce qu’au moins un bourgeon soit présent sur le fragment en question.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*